Le lancement officiel de la FHU de Transplantation

Une conférence de presse s’est tenue le 29 septembre 2014 au CHU de Poitiers afin de lancer officiellement la Fédération Hospitalo-Universitaire (FHU) de Transplantation « SUPORT» (SUrvival oPtimization in ORgan Transplantation), créée le 20 juin 2014.

 

Il s’agit du premier projet de FHU français sur la thématique de la Transplantation d’organes. Il porte sur la thématique innovante et ambitieuse de l’amélioration de la conservation de ces organes dans un contexte de pénurie de greffons afin d’optimiser les chances de réussite de la greffe et d’améliorer la qualité de vie du malade transplanté.

 

Combiner l’excellence en termes de soins, de recherche et d’enseignement

« L’alliance des CHU et des organismes de recherche, c’est l’avenir ! » a proclamé Alain Claeys, le député-maire de Poitiers et président du conseil de surveillance du CHU, en présence d’Yves Jean, président de l’université de Poitiers, et des représentants des CHU de Tours et de Limoges.

 

«  La pénurie d’organes est croissante  »

Le professeur Thierry Hauet, qui pilote la FHU SUPORT et qui est le coordonnateur du Comité Exécutif, en a présenté les objectifs, avec, à ses côtés, le Pr Ephrem Salamé, du CHU de Tours, et le Pr Pierre Marquet, du CHU de Limoges, qui co-animent le Conseil.

 « Ce projet répond à un problème de santé publique, car la transplantation est victime de son succès. Il y a de plus en plus d’indication à la transplantation, mais pas plus d’organes à greffer, ce qui engendre une pénurie », a souligné le Pr Hauet. « Aujourd’hui, des organes qui pourraient être transplantés ne le sont pas, le but de cette coopération est d’éviter ça. »

 pr-t-hauet-e-salame

Pr T. Hauet et Pr E. Salamé

Transplantation rénale au 1 er rang national

En terme d’activité clinique et concernant les transplantations, l’entité constituée par les CHU de Tours, Limoges et Poitiers figure en haut du tableau. En 2013, 232 transplantations rénales ont été réalisées ce qui la place au 1er rang national ; 27 transplantations cardiaques ont été pratiquées (2e rang national), et 99 transplantations hépatiques (3e rang). Concernant les prélèvements d’organes, toujours en 2013, les trois établissements de soins en ont pratiqué 132.

Conformément aux objectifs du plan greffe 2012-2016, la FHU SUPORT contribuera à l’augmentation du nombre et de la qualité des organes prélevés et à optimiser l’offre de soins en matière de transplantation sur le territoire. La collaboration inter régionale entre les trois régions Centre, Poitou-Charentes et Limousin, visera dans un premier temps à une harmonisation de la filière de soins ce qui lui donnera une visibilité nationale et internationale.