L’activité diagnostique au sein de la FHU

La FHU développe une approche originale basée sur une évaluation des risques, une prise en charge personnalisée du malade transplanté et la constitution d’un chemin clinique pour l’ensemble des professionnels  et à toutes les étapes du parcours de soins avec :

  • La constitution de cohortes de patients qui seront importantes pour l’évaluation du bénéfice clinique (en termes de survie des greffons, de suivi immunologique et de qualité de vie des patients)
  • L’amélioration du rapport coût-efficacité des nouvelles modalités de prise en charge tout en tenant compte de la spécificité de chaque type d’organe transplanté (rein, foie et cœur).

Cette méthode vise à planifier, rationaliser et standardiser la prise en charge pluridisciplinaire de patients présentant un problème de santé comparable. Ainsi, les facteurs de comorbidité du patient seront pris en charge de façon à optimiser la transplantation. Les organes proposés seront évalués et pris en charge de manière adaptée à l’état du donneur.

Protocoles communs : le bilan pré-greffe

La recherche translationnelle possible grâce à la FHU permettra la caractérisation des facteurs de risque de dégradation fonctionnelle et/ou de perte du greffon, intégrant les facteurs individuels du donneur, du receveur et ceux liés à la greffe avec les éléments d’incompatibilités donneur / receveur, les mécanismes et conséquences de l’ischémie reperfusion lors du prélèvement.